Le reiki et les plantes : vers une harmonie humaine et végétale

Le reiki comme technique de soin énergétique pour apporter harmonie dans le quotidien peut être utile non seulement pour soi, pour les autres, les animaux, les enfants mais aussi les plantes. Toutefois au-delà de donner du reiki à une plante, il est aussi question ici de se servir des plantes pour amplifier les bienfaits du reiki.

Aussi cet article aurait pu aussi s’intituler : Harmoniser son jardin intérieur !

1 – La connexion énergétique entre le Reiki et le monde végétal

Utiliser les plantes comme soutien et ressource ou pour leur apporter du soutien grâce à l’énergie reiki.

Soutenir une plante au quotidien avec le Reiki

Ici il est question d’apporter de l’énergie reiki à une plante avec laquelle on vit par exemple pour lui permettre d’être bien chez nous, de la dépolluer des énergies des lieux, de nos pensées et de nos émotions, de se développer le mieux possible pour elle ou encore si elle traverse une période de « maladie » de l’aider à guérir, la soutenir dans ce processus comme nous le ferions pour une personne ou un animal.

Ici finalement il est question d’amener de l’équilibre non seulement à la plante mais aussi à soi. Une plante d’intérieur est une partie de l’harmonie dans notre foyer donc lui consacrer du temps et de l’énergie reiki c’est aussi se consacrer du temps à soi pour avoir une vie de meilleure qualité vibratoire chez soi.

Lui prodiguer un soin reiki afin d’améliorer sa qualité de vie et donc son niveau vibratoire dont nous bénéficierons inévitablement.

La plante comme ressource ou soutien

Maintenant que nous avons vu que les plantes émettent des vibrations et ont une certaine qualité vibratoire avec des bienfaits ou non pour nous. Il peut être intéressant de sélectionner les plantes en fonction de ce dont nous avons besoin.

Par exemple le bambou qui est retrouvé dans beaucoup de cabinet de thérapeutes énergétiques apporterait « force et résilience » mais aussi « chance et prospérité ».

La fougère de Boston purifierait l’air des toxines et des énergies viciées.

Le lys de la paix apporterait sérénité, tranquillité et pureté etc….

Ainsi s’entourer de plantes avec des qualités vibratoires recherchées et entretenues grâce au reiki permettraient de se sentir mieux dans son intérieur tant au niveau de son habitat ou cabinet que son intérieur physique et/ou « spirituel ».

Beaucoup de personnes disent « je n’ai pas la main verte » mais si en réalité ici il est question de vibration et d’énergie, il est possible d’en déduire que la plante sélectionnée ne leur convient pas vibratoirement parlant, que la plante n’est pas prise en considération dans l’environnement, que la plante s’épuise au contact de cette personne et/ou de son environnement etc…. Alors il me semble important de choisir ses plantes en ayant cette vision des choses, une plante en tant qu’être vivant qui peut apporter des choses mais à laquelle nous devons un minimum de bien être et de considération dans notre environnement à défaut elle s’éteindra d’elle-même.

Donc le reiki peut être un soutien aux plantes lorsque nous lui accordons du temps et que nous lui donnons un soin mais le praticien reiki peut aussi se ressourcer grâce aux plantes qui l’entourent voire même amplifier son bien être grâce à ses vibrations si un bel échange se crée entre l’humain et le végétal.

2 – Les plantes et leurs correspondances énergétiques dans le Reiki

L’aura des plantes et leur influence sur l’environnement

Les plantes en tant qu’être vivant ont une aura également. Cette aura peut se ressentir mais peut aussi se déduire en fonction de son état de santé générale : feuillage en bonne santé, belle croissance, absence de maladie, possibilité d’orienter ses feuilles en direction de la lumière… Ainsi une plante qui sera en bonne santé aurait une aura de qualité.

Il a été reconnu que leur parler, leur apporter de la douceur, de la musique, un nettoyage feuille à feuille, des douches, des expositions à l’air extérieur etc…augmenteraient leur vitalité mais aussi leur aura et donc leur vibration énergétique dont elles nous font profiter par répercussion positive.

Ainsi à vous de choisir votre ou vos plante(s) en fonction de vos attentes, elles peuvent être choisies selon différents critères :

  • Ses qualités supposées à tester en fonction de soi et son propre ressenti,
  • Sa couleur : la couleur pouvant nous harmoniser en fonction des chakras par exemple
  • Ses propriétés environnementales : purifiante, harmonisante, détoxifiante etc…
  • Son odeur : apaisante, tonifiante, énergisante…

Il y a tellement de possibilités qu’il conviendra de trouver celle qui convient, dans quel objectif et être prêt à y consacrer une partie de votre temps.

Sélectionner des plantes pour un équilibre énergétique optimal

Ensuite une autre possibilité réside dans des plantes que nous pourrions qualifiées de « transformées » afin de décupler leurs bienfaits.

Ici il s’agit des fleurs de Bach, des huiles essentielles, de la phytembryologie ou gemmothérapie, des infusions ou décoctions, des fumigations ….

Chacune de ses transformations de plantes a des qualités aujourd’hui reconnues et utilisées.

Les fleurs de Bach agissent au niveau émotionnel, d’une manière douce et simple, la vibration de la plante vient harmoniser afin de retrouver un confort émotionnel acceptable et qu’il va être possible d’introspecter pour un nouveau bien être. Il n’y a aucune contre-indication aux fleurs de Bach si ce n’est la présence infirme d’alcool qui peut être déconseillée aux nourrissons et aux personnes qui ne peuvent pas en consommer. Toutefois il existe une alternative sans alcool.

Les huiles essentielles sont également d’une force impressionnante. La qualité de l’huile essentielle accroitra d’autant la qualité vibratoire et les effets ressentis. Elle peut s’utiliser en massage ou en olfaction. Ma préférence se penche vers l’olfaction. Attention toutefois de se renseigner sur les contre-indications auprès d’une personne formée. Elles ne conviennent pas à tout le monde.

La phytembryologie ou gemmothérapie permet d’avoir les bienfaits d’une plante dans son totum. Cela signifie dans sa globalité, ici le remède est créé grâce à la macération des bourgeons d’une plante. La concentration, la qualité de l’extraction et de la plante en feront un choix d’excellence pour différents maux physiques tout comme émotionnels. La vibration et l’énergie de ces remèdes sont à tester, accompagnés d’un professionnel de santé formé, car il y a aussi des contre-indications.

Enfin les infusions, décoctions ou fumigations sont généralement des plantes brutes séchées qui délivreront leurs bienfaits pour nous soutenir tant physiquement qu’émotionnellement. Certains pensent que ces remèdes de grands-mères n’en sont pas. Bien au contraire, leurs rusticités n’enlèvent rien à leur valeur. Elles ont fait leur preuve au fil du temps et continue à le faire.  Les choses les plus simples sont souvent les plus efficaces.

Si à cela vous ajoutez le reiki, vous aurez alors un combo énergétique adapté à vos besoins :

  • soit sous forme de séance sur un motif déterminé avec en accompagnement une plante choisie vibratoirement pour vous
  • soit entre les séances de reiki pour continuer le travail vibratoire débuté sans l’interrompre
  • soit pour le choix de la forme qui conviendra le mieux et la plante à sélectionner
  • soit pour en amplifier les effets positifs sur votre besoin du moment…

Ainsi le reiki et les plantes offrent une multitude de collaboration possible, il suffit de trouver celle qui convient à soi, son besoin, ses croyances et d’y consacrer un peu de temps. Mais comme toute chose qui procure un bienfait sur le long terme, elle nécessite une certaine discipline et un temps dédié. Si vous souhaitez en connaître plus sur les plantes et le reiki : vous pouvez vous former tant au reiki qu’aux autres techniques d’accompagnement par les plantes ou consulter une personne formée qui saura vous accompagner de manière adaptée à vous et vos besoins spécifiques vers votre harmonie globale.

keyboard_arrow_up