Dans notre monde où l’agitation et le stress sont omniprésents, le bien-être des enfants est une priorité.
Le Reiki, pratique énergétique douce et non invasive, offre une solution apaisante pour les petits comme les adolescents en quête d’équilibre.
Dans cet article, nous explorerons comment le Reiki peut être adapté aux besoins spécifiques des enfants – de la naissance à l’adolescence – et sa capacité à les aider à naviguer au quotidien avec sérénité et confiance.

L’avantage d’être un enfant pour le reiki

Les enfants, ont cet avantage d’être plus réceptif au Reiki que les adultes et ce pour plusieurs raisons :

– ils ont une sensibilité qui leur fait ressentir les choses autrement. Ils sont plus à l’écoute de leurs ressentis que de leur mental.

– ils n’ont pas encore développé des blocages, des croyances ou des résistances qui peuvent limiter la circulation de l’énergie.

– ils sont plus ouverts et curieux face à une pratique nouvelle et différente. Ils n’ont pas de préjugés ni de peurs qui peuvent interférer avec le Reiki.

– ils ont une capacité d’adaptation et d’apprentissage plus grande que les adultes. Ils peuvent intégrer plus facilement les bienfaits du Reiki dans leur vie quotidienne.

La sensibilité enfantine : un atout à préserver et encadrer avec bienveillance

Les enfants ont une sensibilité qui leur fait ressentir les choses autrement. Ils sont plus à l’écoute de leurs ressentis que de leur mental, car ils sont encore en train de développer leur capacité de régulation émotionnelle. Ils n’ont pas encore acquis les outils cognitifs et les stratégies d’adaptation qui leur permettent de gérer leurs émotions de façon plus mature. Ils sont aussi plus influencés par leur environnement, qui peut être source de stimulation, de stress ou de réconfort.

Les avantages et inconvénients de la sensibilité

Cette sensibilité aux émotions a des avantages et des inconvénients pour les enfants :

  • D’un côté, elle traduit une forte intelligence sociale qui leur permet de nouer facilement des liens en société et de faire preuve d’empathie.
  • De l’autre, elle les expose à un risque plus élevé de stress et d’anxiété qui se traduira par différents troubles tant physique, qu’émotionnel voire psychosomatique.

La bienveillance : un outil de choix

Il est donc important pour les parents de reconnaître et d’accepter l’hypersensibilité des enfants, sans les juger ni les ridiculiser. Leur apprendre à nommer et à exprimer leurs émotions, à les canaliser et à les transformer en énergie positive. Il faut aussi leur offrir un environnement sécurisant, calme et bienveillant où ils pourront se sentir compris et respectés. Cet espace sécure sera propice à la communication qui est et restera toujours le meilleur outil à notre service.

C’est aussi grâce à cette candeur que le Reiki est indiqué aux enfants et notamment parce qu’ils n’ont pas encore développé de blocages, de croyances ou de résistances qui peuvent limiter la circulation de l’énergie en eux. C’est une chance et une qualité à cultiver.

L’ouverture d’esprit des enfants : un atout pour le reiki

Les enfants sont plus ouverts et curieux face à une pratique nouvelle et différente, comme le Reiki, car ils ont un goût naturel pour la découverte et l’exploration. Ils n’ont ni blocage ni préjugés qui peuvent interférer avec la séance ce qui laisse la possibilité à l’énergie de se diffuser librement et sans entrave.

Les enfants ont cette capacité d’adaptation et d’apprentissage plus élargie que les adultes, car ils sont encore en pleine croissance et en développement. Ils ont aussi une curiosité plus vaste et la perspective de nouvelles découvertes les stimule. Une soif d’apprendre et de comprendre qui est une étape fondamentale dans leur construction personnelle.

Tout cela est un véritable atout pour la découverte du reiki et de tout ce que cette énergie peut leur apporter, il serait dommage de les en priver.

Les bienfaits du reiki pour les enfants

Le Reiki peut aider les enfants à se sentir plus calmes, détendus, confiants et heureux. Il peut également soulager les douleurs, les troubles digestifs, les problèmes de sommeil, le stress, l’anxiété, soutenir le développement global et l’épanouissement personnel des enfants.

Les principaux bienfaits relevés sont généralement dès les premiers mois de vie l’apaisement :

  • des coliques du nourrisson,
  • des douleurs lors des poussées dentaires,
  • des pics de croissances,
  • des problématiques de sommeil …
  • et tellement d’autres possibilités !

Toutefois un aspect ne doit pas être négligé pour une pratique consciente et éthique : c’est celui du consentement et ce peu importe l’âge de l’enfant.

Le consentement

Aujourd’hui ce mot est porté haut et fort dans de nombreux domaines car il y a une vraie problématique avec cette notion. Aussi le reiki n’est pas en reste et que ce soit d’un point de vue déontologique ou éthique, le consentement doit être formulé de façon claire. Si un doute persiste alors la séance ne doit pas être pratiquée sur l’enfant et ce même si les parents ont donné le leur.

Le consentement de l’enfant 

Le consentement de l’enfant au Reiki est une question essentielle, qui doit être respectée par le praticien et les parents. Ce n’est pas le parent qui décide sans en référer à l’enfant.

L’enfant doit être disposé à recevoir l’énergie universelle qui circule à travers les mains du praticien. Le professionnel doit lui expliquer le déroulement de la séance, les sensations qu’il peut ressentir et les bienfaits qu’il peut en retirer. L’enfant peut demander d’interrompre la séance à tout moment.

Le consentement de l’enfant au Reiki est une condition indispensable pour que la séance se déroule bien et que l’enfant puisse profiter pleinement des bienfaits du Reiki.

Respecter le rythme, le confort et la volonté de l’enfant sans jamais ni le forcer ni le contraindre à recevoir le Reiki.

Comment être sûr du consentement de l’enfant ?

Le consentement de l’enfant au Reiki peut être obtenu de différentes manières, selon son âge, sa maturité et sa capacité à communiquer.

*Pour les bébés et les tout-petits, la solution sera de se fier au langage corporel, aux mimiques, aux pleurs ou encore aux sourires.

S’ils se détendent, s’endorment, sourient, c’est sans aucun doute qu’ils acceptent le Reiki.

Par contre s’il y a des crispations, des pleurs, des esquives ou un refus net alors c’est NON et sans appel.  Le consentement n’est pas obtenu, la séance ne peut avoir lieu.

*Pour les enfants plus grands, il est possible de leur parler, leur expliquer, leur demander leur avis et simplement leur laisser le choix.

Aussi s’ils sont curieux, posent des questions, acceptent de s’installer : c’est qu’ils acceptent le Reiki. Mais s’il y a de la réticence, de la peur, un refus catégorique voire même un refus de s’installer, c’est encore une fois sans appel : la séance ne peut avoir lieu.

Le consentement des parents

Le consentement doit aussi venir des parents sauf s’il y a urgence absolue tel un accident.

Le Reiki se fait avec l’autorisation des parents et en présence d’un praticien qualifié. Il ne nécessite pas de contact physique ni de position particulière donc il peut être réalisé dans les bras d’un des parents, sur un tapis, sur une chaise ou même à distance.

Le Reiki ne remplace pas un avis médical ni un traitement médical, mais il peut être un complément utile et naturel.

Les indications principales du reiki pour les enfants

Le Reiki est particulièrement indiqué aux enfants sur plusieurs aspects :

  • la réduction du stress et de l’anxiété,
  • l’apaisement face au sommeil,
  • la stabilité de la concentration,
  • le renforcement de la confiance en soi / de l’estime de soi,
  • le soulagement des douleurs
  • l’amélioration des troubles digestifs,
  • le rééquilibrage de l’énergie vitale,
  • le soutien des émotions,
  • l’aide développement global,
  • l’accompagnement vers l’épanouissement personnel.

Conclusion

Le Reiki est indiqué aux enfants car ils sont réceptifs à cette énergie subtile qu’est le reiki. Les blocages, les croyances ou les résistances qui peuvent limiter la circulation de l’énergie ne font pas encore obstacle. Leurs filtres mentaux inconscients sont encore peu présents, ils sont donc plus à l’écoute de leurs ressentis. Cela leur permet d’intégrer plus facilement les effets positifs du Reiki dans leur vie quotidienne. Pour ce qui est de la pratique a proprement parlé, c’est identique à une séance pratiquée sur un adulte et généralement plus rapide car le transfert d’énergie est extrêmement fluide.

Si vous êtes intéressé pour vous former au reiki afin d’en faire bénéficier vos enfants, vous trouverez tous les informations sur nos prochaines initiations au reiki directement sur le site de Reiki & Eveil.

keyboard_arrow_up